Quel est le coût de la vie en Suisse ?

De tous les pays d’Europe, la Suisse figure parmi les pays les plus chers. Il est assez prestigieux à penser ou à visualiser une vie ou travailler en Suisse. Les propositions sont nombreuses et très bien rémunérées. Mais il ne faut pas oublier de se poser la bonne question : « à combien s’élève le coût de la vie en Suisse ? » Ainsi donc, avant d’accepter un travail très bien rémunéré en Suisse, il faut être attentif aux autres aspects financiers de la vie.

Coût de vie supérieur à 17 %

Suite à la parution régulière d’un classement des pays les plus riches de l’Europe, la Suisse figure parmi les cinq ayant un coût de vie assez élevé par rapport à celui de la France. Cette différence de coût se traduit par une moyenne de 17 % variant en fonction des sources de revenus. Cette moyenne est issue d’une étude faite à partir des revenus et de toutes les dépenses effectuées par les ménages suisses. Cependant, une autre étude a montré qu’avoir un revenu mensuel inférieur ou égal à 4400 francs suisses n’est pas suffisant pour faire des économies. Afin d’aider les travailleurs ou les foyers dans leur calcul, un site a été mis au point et accessible à tout le monde « Travailler-en-Suisse.ch ». Les postulants au travail en Suisse peuvent le consulter pour avoir plus d’idée sur ce qu’est la vie en Suisse à chaque fin du mois.

Taux d’épargne de 6 %

Par rapport au revenu mensuel, le taux d’épargne de 6 % représente en moyenne 550 francs suisses par ménage. Plus précisément, une fois toutes les charges salariales, sociales et humaines déduites, l’on peut compter un reste de 550 francs suisses. La majorité des dépenses couvre le logement. Le loyer représente 30 % du revenu mensuel.

Coût amorti

Dans toute la Suisse, il a été remarqué que la vie est encore plus chère dans les régions et localités de Genève, Zurich ou encore Lausanne. Mais généralement, les salaires proposés dans ces régions sont en moyenne 60 % supérieurs aux autres villes de la Fédération telle que Fribourg ou encore de Vaud notamment en termes d’immobilier. Le coût de la vie peut être amorti par le choix de s’installer dans des communes où la vie est moins chère, mais les logements y sont de très bonne qualité ou encore de trouver un travail en zone frontalière pour pouvoir bénéficier d’un travail très bien payé en Suisse et de retourner en France à la fin de la rotation. Sans oublier que le choix de la commune où vous allez vous installer est déterminant dans le coût quotidien, hebdomadaire ou mensuel. À partir d’un revenu brut de 120 000 francs suisses, certaines communes peuvent offrir des barèmes d’impôts à la source du revenu. Une astuce pour réduire le coût de la vie en Suisse est donc de bien s’informer sur les différentes communes et leur système d’imposition.

Comment travailler en Suisse quand on est Français ?